Interview de Cadd de Dafuckinblueboy :
Je ne me retrouve pas vraiment dans l’Internet d’aujourd’hui

Publié le par
Hey salut Cadd ! Tu es le grand manitou de Dafuckinblueboy.com, un site partageant le meilleur et le pire des Internets, mais surtout des GIFS de nichons. Cela fait maintenant quatorze années que tu alimentes DFBB. Quatorze ! Cela signifie que tu as lancé le site à une époque où Winamp, Altavista et Rotten étaient au top de leur forme. Que retiens-tu des Internets du début des années 2000 ?

Quatorze ans… Mbappé avait cinq ans… petit con.

Viens sur les genoux de papy Cadd, je vais te raconter. 

A l’époque, mon enfant, à cause de nos connexions aussi lentes qu’un paraplégique bourré, on n’avait pas de vidéos, pas trop de GIFS, pas de réseaux sociaux, les images prenaient un temps fou à télécharger et on écoutait du midi. Alors, pour se marrer, fallait être patient, savoir écrire et être imaginatif. En plus, il n’y avait pas de vraies filles, pas de publicités et pas Social Justice Warrior. On était entre nous. Une sorte de communauté homo consanguine attardée. C’était bien. Mais bon, c’est quand même mieux aujourd’hui pour une seule raison : Pornhub. Ah et à Noël, j’avais une orange.

Y a-t-il des sites de l’époque que tu suis encore ou qui ont disparu et qui te manquent ?

Non. Ils ont tous fermé je crois. Et puis, les réseaux sociaux ont tué les sites de partage de conneries. Ah si, le site avec plein de hamsters qui dansent me manque…

“Avant de pénétrer plus en profondeur la matrice du web, je me dois d’y aller doucement pour respecter la virginité de ce site ! Alors, après avoir titillé la souris et tripoté le clavier, je poste la première newz. Bite, couilles, cul, Carlos, chatte, XXX, nude, pics, colocatrices, M6, anal cum suxx, pirate à poil, grosse asperge mouillée … Bon, si avec ces quelques mots je ne fais pas exploser les stats de visite, je me coupe ma dernière testicule !”
Voici le premier message de ton site qui, à l’époque, était hébergé sur canalblog. Que te rappelles-tu de ce lancement ? Que souhaitais-tu en faire ?

Je me souviens surtout qu’on dit “un” testicule… première news sur mon site et déjà une connerie… A la base, je postais mes trouvailles sur un forum privé de mon école. Alors, à la fin de mon cursus, il a fallu arrêter. J’avais le choix entre canalblog et skyblog afin de continuer à diffuser ma prose sur l’Internet 2.0. J’ai choisi canalblog parce qu’il y a anal dans le nom.

 

 

Si tu regardes dans le rétro, que retiens-tu de ces quatorze années ?

Des fois je regarde des vieilles news que j’ai écrites et je me marre de ma connerie. Je crois que c’est ça le secret du bonheur. J’ai surtout la chance d’avoir un petit public qui me ressemble. Personne qui vient me faire chier pour mes propos. J’ai une totale liberté et c’est rare de nos jours. J’espère que cette interview ne va pas faire venir des gens pas gentils.

Aujourd’hui les réseaux sociaux ont avalé la toile, ton site y est pourtant assez peu représenté. Tu as un compte Twitter pas super actif et… c’est tout. C’est une volonté de ta part ou juste un manque de temps ?

Manque de temps ! Je fais ce site pendant mes pauses café-caca. Et ça ne va pas aller en s’arrangeant… Je suis constipé en ce moment. Mais je suis un littéraire raté : une sorte de punk à chiens mais avec un PC. Un punk à PC. J’aime écrire des âneries. Les liens sur mon site sont un astucieux stratagème pour faire venir des lecteurs. Le jour où j’en aurai assez de chercher quoi raconter, je balancerai tous mes liens un par un sur Twitter.

Te retrouves-tu dans l’Internet d’aujourd’hui ?

Bof… Internet est devenu un endroit où tout le monde a potentiellement le même pouvoir d’expression… Avant, personne n’écoutait l’avis foireux de Tata Josianne sur les vaccins. Maintenant, Tata Josianne interpelle directement sur Facebook les médecins pour leur dire qu’ils ont tort. MAIS FERME TA GUEULE TATA. C’est pas parce qu’on a le pouvoir de s’exprimer qu’on en a les compétences. Trop de bruit, trop de buzz, trop de course à la célébrité, trop d’insultes… C’est fatiguant. C’est pour ça que DaFuckingBlueBoy n’évolue pas en quatorze ans. J’essaye d’être un havre de paix dans l’océan des féministes enragées, un phare guidant les papas fatigués et égarés, un médic’ soignant le visiteur blessé dans sa sainte croisade contre les vegans, un Roger Murtaugh pour le mec qui se dit qu’il est trop vieux pour ces conneries.

C’est toi également derrière la page Facebook DansTonCosplay?

Non et je trouve ça ignoble que des femmes soient obligées de mettre en avant leurs arguments mammaires afin de récolter des miettes de célébrité en flattant la fibre niaise des adolescents amateurs de déguisements puérils d’une société mercantile décadente.

Allez, balance-nous les sources de tes GIFS de nichons, c’est pour un pote.

Je me rappelle d’un temps où Fier Panda en diffusait aussi. Il s’est passé quoi ? Vos mamans sont tombées sur vos répertoires secrets ?

C’est lorsque MinuteBuzz nous a racheté, ils nous ont demandé de tout enlever. Mais je suis un mec sympa alors voici le lien du Tumblr de Jaylee Kryss. J’espère que tu nous pardonneras.