Toi, si ton créateur préféré décrétait que se mettre une gigantesque bite de maçon polonais en bandana scratch sur la tête était stylé, tu le ferais à la seconde avec un grand sourire et 200 hashtags à base de #cool #fashion #fashionista #dope #mode #looool sur ta photo Instagram de victime. T’es vraiment une des pires girouettes que la terre puisse porter en ce moment, et le pire c’est que tu t’en rends même pas compte. Les créateurs de mode doivent tellement se foutre de ta gueule quand ils sont en privé en train de déguster du champagne hors de prix payé avec ton salaire de vendeur Zara foutu dans une sappe ignoble. Imagine, tout ce qu’ils ont à faire, c’est de créer une merde importable, de préférence déjà à la mode y’a 30 ans histoire de pas se forcer en invoquant pour justification la « boucle des tendances », de la mettre sur 2/3 mannequins cannonnissimes dans un shooting photo réussi, et paf. La maxicarottopillule est prête à être avalée. Tu vois cet accoutrement ridicule glamourisé sur un mannequin aux attributs que tu n’auras sans doute jamais, qui lui même ne porte probablement pas cette ignominie mais doit payer son loyer comme tout le monde en faisant des shoots photos chelous, tu te projettes dessus, et il ne manque plus que l’influence des articles des torchons mode vide de sens et de matière grise que tu dévores pour que tu achètes. Et paf, ça donne l’épouvantail transexuel sous mescaline vestimentaire le jour de la techno parade que tu représentes visuellement. 90% de la population veut te rentrer des objets contondants dans le cul pour voir si ça t’enchante toujours autant de littéralement te faire enculer sans qu’on te demande vraiment ton avis. Tu es le number one pigeon de deux trois leaders d’opinion qui rient probablement de constater des personnes aussi maléables. Et enlève moi ces lunettes de soleil d’un créateur raciste qui prennent tout ton visage avant qu’on te les fasse manger par le menton.


Partage ton type de personnalité:

Toi aussi fais le test pour savoir quel connard tu-es !