Jusqu'où peut-on aller sous hypnose ? Discussion avec un hypnothérapeute

Jusqu'où peut-on aller sous hypnose ?  Discussion avec un hypnothérapeute
AUTEUR

kevin

PUBLIÉ

Le

Marqué que je fus par le rôle d'hypnotiseur de Roberto Malone dans La Ruée vers Laure (Laure Sainclair, Anita Dark, Olivia Del Rio et Lea Martini... Vous me manquez tant !), l'hypnose a fait chez moi l'objet de nombreux fantasmes. Profitant d'une connaissance en commun, je suis allé interroger un hypnothérapeute afin d'en savoir plus sur mes chances de séduire Laure.

Salut Esteban, merci d’avoir accepté cette interview ! Je dois t’appeler comment : hypnotiseur ? Hypnothérapeute ?

En fait on peut dire hypnotiseur, hypnothérapeute, praticien en hypnose, hypnologue et j'en passe... Perso je préfère hypnothérapeute !

En faisant quelques recherches on remarque que l’hypnose semble avoir des applications multiples, qu’est-ce qu’on peut faire grâce à l’hypnose ?

On peut faire pas mal de choses. Arrêter de fumer, arrêter de grignoter, arriver à dormir, gérer des troubles sexuels faire disparaitre des phobies, des douleurs...

Et toi tu as choisi de te focaliser sur le côté thérapeutique de la chose ? C'est cet aspect qui t'a intéressé dans ce domaine ?

Oui c'est ça ! Avant de connaitre l'hypnose thérapeutique, je connaissais l'hypnose que l'on voit à la TV, l'hypnotisé qui se retrouve sous le contrôle de l'hypnotiseur. Puis j'ai compris que l'hypnose c'était plutôt une manière de piloter son cerveau et ce que je trouve spectaculaire, justement c'est l'aspect thérapeutique, développement personnel. Comment quelqu'un qui a peur en avion, arrive à se débarrasser de cette peur comme si de rien n'était ?

 

"Il n'y a pas vraiment de différence entre hypnose de spectacle et hypnose thérapeutique"

 

Justement, cette hypnose de la TV qu'on peut qualifier d'hypnose de spectacle, allez… Tu peux me le dire : c'est du fake ?

Non ce n'est pas du flan. Je t'assure que Messmer par exemple sait ce qu'il fait. La différence c'est que l'hypnose de spectacle comme son nom l'indique cherche à créer des effets spectaculaires. On montre au public des sujets d'hypnose qui se comportent de manière farfelue, qui font le canard, qui ont l'impression qu'ils sont en plein froid etc. et on fait croire à tout le monde que c'est l'hypnotiseur qui a un pouvoir mental sur les gens. En fait pas vraiment, on cherche surtout les gens qui sont capables de se lâcher autant, et je trouve que c'est surtout ça la force d'un hypnotiseur de spectacle : pouvoir déceler quelles personnes dans la salle vont avoir la réceptivité à l'hypnose qui convient pour le spectacle et jusqu'où elles pourront aller. A partir de là, l'hypnotiseur de spectacle peut donner l'illusion que c'est lui qui contrôle alors qu'en fait il propose. Il n'y a pas vraiment de différence avec l'hypnose thérapeutique, si ce n'est l'objectif bien sûr et la manière d'accompagner une personne en état d'hypnose. Les techniques utilisées peuvent être les mêmes.

Dans quels cas l'hypnose thérapeutique et l'hypnose en général peuvent-elles ne pas fonctionner ? On dit parfois que des gens ne sont pas "hypnotisables", c'est vrai ?

En fait cette croyance vient de l'époque où l'on hypnotisait les gens en leur criant "DORMEZ JE LE VEUX". La moitié des volontaires tombait par terre, tétanisés (les résultats étaient là quand même) et on disait que c'était de l'hypnose. Pour les autres puisque ça ne marchait pas, ils étaient considérés comme non hypnotisables, c'est un peu le même principe que l'hypnose de spectacle quoi. En fait tout le monde peut entrer sous hypnose mais pas de la même manière, mon but c'est de trouver quelle manière de vivre l'hypnose va aller avec la personne que j'ai en face de moi.

Et une fois que tu as trouvé la bonne méthode, tu peux arriver à tout faire ou presque pour ton patient ? Il y a bien des limites non ?

Tout ce qui relève de son imaginaire est possible avec l'hypnose. Croire que l'on ne peut pas arrêter de fumer c'est imaginaire par exemple, c'est impossible de ne pas pouvoir arrêter de fumer ! Notre cerveau nous joue des tours et la seule limite c'est l'imagination de la personne. Et justement en hypnose l'imagination carbure ! Bien sûr il y a aussi les limites physiques, on ne peut pas guérir les gens d'une maladie par exemple !

Mais du coup tu pourrais les aider ?

Oui on peut agir sur les douleurs par exemple, en leur apprenant à s'anesthésier. Mais pas possible de guérir du tétanos sous hypnose en gros…

Dans ton métier de thérapeute tu soignes différentes pathologies, tu préfères bosser sur quoi ?

J'ai une préférence pour les phobies. Je trouve ça super d'avoir la chance d'accompagner quelqu'un dans la traversée de sa peur, parce qu'il n'y a que comme ça qu'il pourra s'en débarrasser de toute façon. Quand j'explique ça, les gens sont persuadés qu'ils n'y arriveront jamais, c'est comme ça que j'ai compris le pouvoir de notre imaginaire. Quelqu'un qui a la phobie du vide, qui ne peut même pas s'imaginer en train de monter sur un escabeau sans tourner de l'œil et qui finalement se met à l'escalade, parce qu'il n'y a que comme ça qu'il se sent vraiment libre… c'est très fort symboliquement, et ça veut dire beaucoup de choses je trouve sur ce que l'on est et ce que l'on n'est pas à cause de la peur.

 

"Les enfants sont tellement créatifs que c'est un plaisir de faire de l'hypnose avec eux"

 

Est-ce qu'il y a un moment où tu t'es dit « putain c'est puissant quand même » ?

Je me souviens d'une petite fille de six ans qui se faisait pipi dessus dès qu'elle voyait son père le soir parce qu'un jour il s'était mis à crier sur elle. Elle était vraiment très impressionnée par lui et cette peur se transformait en insomnie parce qu'elle avait aussi peur de faire pipi au lit. Ce qui m'avait touché c'est que la première fois que je l'ai vue, elle était très introvertie, elle me disait avoir peur de mal faire de l'hypnose. Alors je lui ai proposé que ce soit elle qui fasse ce qu'elle voulait en hypnose. A cet âge, les enfants sont tellement créatifs que c'est un plaisir de faire de l'hypnose avec eux. Je lui ai donc demandé de décider comment elle allait rentrer sous hypnose, où elle allait aller exactement et ce qu'elle allait faire pour se sentir mieux. A la fin on a même installé sur son bras un « bouton hypnotique pour faire dodo ». Deux jours après sa mère m'appelle pour me dire qu'elle hallucine: sa fille appuie sur son bras et s'endort sur le coup ! Le but c'était de lui redonner confiance en elle, qu'elle puisse par elle-même apprendre à se rassurer, en lui montrant qu'elle était capable de s'hypnotiser pour s'endormir, donc qu'elle était capable de tout !

J’aime bien l’idée du bouton ! Ça peut peut-être m'aider à chopper Laure Sainclair ?

Haha, oui ça peut t'aider... Mais en t'hypnotisant toi-même pour le coup ! En améliorant la confiance ou l'estime de soi par exemple.

Est-ce que tu connais cette vidéo de ce mec qui paye un bijou avec du papier ?

 

 

Derren Brown ! Oui bien sûr, j'adore !

Tu confirmes que c'est réel ?

Oui c'est tout à fait réel, là c'est la question de l'attention qui joue. Si ça t'est déjà arrivé de retrouver ta télécommande dans le frigo alors tu sais de quoi je parle. On fait certaines choses de notre quotidien tellement machinalement qu'on n'y prête plus attention et parfois ça bug. Dans cette vidéo le but de Derren Brown est de saturer le gars de plusieurs manières pour qu'il ne fasse plus attention. Quoi de plus machinal pour un commerçant que de recevoir des billets ?

Du coup, quand on voit ce genre d’expériences… Est-ce qu'on peut imaginer des utilisations malveillantes à l'hypnose ?

C'est assez compliqué. On dit qu'on ne peut pas forcer quelqu'un à faire sous hypnose ce qu'il ne voudrait pas faire, personnellement je pense que c'est faux. Comme tu dis, les métiers où l'on utilise la persuasion comme la vente ou la relation client, utilisent déjà des méthodes empruntées à l'hypnose et au mentalisme. Combien de fois on rentre chez soi avec une paire de chaussures qui ne nous plait pas ou qui nous fait mal aux pieds. Parce que la vendeuse était sympa, qu'elle a trouvé les mots, qu'elle nous a vendu du rêve. Alors oui pour une paire de chaussures c'est pas très grave mais comment ça se passe quand on a plus de temps et plus de moyens pour mettre une idée dans la tête de quelqu'un ? Les lavages de cerveau c'est pas nouveau...

 

"Si je t'hypnotise et que je te dis de sauter par la fenêtre, il y a beaucoup de chances pour que tu te réveilles et que tu me mettes une claque !"

 

Mais c’est pas non plus en mode Professeur Xavier ?

Si je t'hypnotise et que je te dis de sauter par la fenêtre, il y a beaucoup de chances pour que tu te réveilles et que tu me mettes une claque !

Mais si tu peux m'enlever la peur des araignées, tu peux aussi me faire flipper devant le premier tifien que je croise ?

Oui ! Si ton cerveau est joueur et qu'il sait que ça ne va pas durer, il y a de grandes chances que ça marche !

Mais pas forcément sur le long terme c’est ça ?

Exactement, il y a une notion d'utilité. A quoi ça sert d'avoir peur d'un yorkshire dans ta vie ? De prime abord à pas grand-chose, donc si c'est inutile ça disparait.

Bon sinon : comment on accède à ce pouvoir ?

Par l'auto-hypnose par exemple, mais c'est intéressant aussi de se rendre compte que tout le monde est très souvent en état d'hypnose léger. L'idée c'est de recréer cet état, de l'amplifier et de le stabiliser.

Et pour devenir hypnotiseur existe t-il des diplômes ou des certifications, comment ça marche ?

Il existe certaines formations ouvertes à tous et d'autres réservées aux professionnels de santé. Je ne pense pas qu'il faille obligatoirement être professionnel de santé pour être un bon hypnotiseur, en fait je ne vois même pas le rapport. Je pense qu'il faut choisir un organisme de formation qui colle avec ses propres valeurs, avec ce que l'on a envie de transmettre à ses clients.

Du même auteur