Quand Fier Panda reçoit 4 menaces de plaintes d'un hippie agressif

Quand Fier Panda reçoit 4 menaces de plaintes d'un hippie agressif
AUTEUR

b.

PUBLIÉ

Le


Tout débute par une plaisanterie de notre part : la mise en ligne d'un faux tuto - qui n'est plus en ligne aujourd'hui - beauté intitulé "comment se faire un look Nuit debout avec un œuf, de la moutarde à l'ancienne et des restes de carbonara". Pour illustrer ce papier, nous insérons une photo des membres d'une association d'étudiants ayant pour but de faire découvrir l'art du jonglage. Cette photo, bien que collant parfaitement avec le texte, nous n'en avons ni les droits d'auteurs, ni les droits intellectuels. La mettre en ligne est donc une erreur de notre part, d'autant plus sans en avertir (ni créditer) le photographe et les personnes photographiées.

C'est bien beau de donner des leçons de bonne pratique des Internets si derrière nous agissons de la sorte. 

Nous sommes alors contacté sur notre page Facebook par une des personnes photographiées, nous demandant d'enlever le cliché. Elle est dans son droit. Nous supprimons la photo de l'article. Seulement le ton employé et l'attitude de cette personne sont si agressifs que nous en profitons pour nous amuser un peu.

Voici le résumé de nos échanges :

 

 

 

 


Pour rappel, Maxime Barbier est le CEO de MinuteBuzz. Nous entretenons avec lui des rapports cordiaux.

 

 

Après notre message, le petit chevreuil jongleur ne nous répond plus. Peut-être est-il en train de s'entraîner à lancer des flammes contre les oppresseurs cisgenres que nous sommes. Peut-être se satisfait-il de la suppression sur l'article de la photo. Nous devions en avoir le coeur net.
 

 


 

 

 

Effectivement la photo apparaît encore sur notre page Facebook ainsi que sur notre compte Twitter. Avant de l'enlever sur nos réseaux sociaux, quoi de mieux que de lui donner le numéro de téléphone de Minute Buzz.

 

 

16h arrive. Notre héros appelle apparemment les bureaux de Minute Buzz et demande à discuter avec Maxime Barbier. Il découvre alors la supercherie et nous écrit en suivant.


 


En attendant que Jah-man-can libère Babylone en appelant les hendecks, nous préparons notre défense avec Maître Collard. Satta Massa Gana Zion mes frères !

Du même auteur