Virée chez les putes : les 22 minutes les plus chères (et embarrassantes) de ma vie

Virée chez les putes : les 22 minutes les plus chères (et embarrassantes) de ma vie

L'horloge digitale de l'hôtel Ibis de Perpignan indique 18h03. Je suis seul dans ma chambre, un lundi soir, au mois d'octobre. Je regarde par la fenêtre, je suis en plein milieu d'une de ces zones commerciales immondes qu'on trouve à la périphérie des villes. Un froid soleil d'automne glisse doucement sur la ligne d'horizon, juste derrière le Gifi. Je me retourne, la pièce est austère, un lit, une télé, un bureau, impossible de rester là sans penser très sérieusement à la pendaison. Je viens de me taper cinq heures de route, j'ai une intervention demain pour le boulot, il faut maintenant que je trouve à m'occuper jusqu'à ce que le sommeil me gagne. Je prends ma veste, je sors ...

La véritable plaie du football ce n’est pas le Footix mais le SoFootix

La véritable plaie du football ce n’est pas le Footix mais le SoFootix

Cela fait désormais plus de trois semaines que l’Euro 2016 a débuté. Jusque-là ils s’étaient plus ou moins tenus, les services d’ordre des Footix ayant réussi à contenir leurs débordements. Mais pas plus tard qu’hier soir, un SoFootix a franchi délibérément le périmètre délimité, et s’est permis de me glisser cette réflexion ("Je les vois bien nous faire une Danemark 92") d’un air entendu, me faisant subitement regretter d’avoir voulu être flexible et de jouer le jeu du dialogue, Euro 2016 oblige. Car même si nous ne sommes pas d’accord, je me suis toujours engagé à respecter la liberté d’expression des Footix, c’est aussi ça la démocratie. Mai ...

N64 : vingt ans après tu restes la dernière console à m'avoir autant fait bander

N64 : vingt ans après tu restes la dernière console à m'avoir autant fait bander

Il y a vingt ans, la presse papier de jeu vidéo vivait son âge d'or. C'était avant de devenir un panier de crabes fait d'arrivistes putaclics persuadés de tenir de l'or entre leurs mains alors qu'ils se trifouillent le fondement (en vrai, il y en a encore des biens). Mais surtout, il y a vingt ans je feuilletais les mags depuis des mois pour savoir ce que le Project Reality allait nous réserver et, je le pensais du haut de ma jeunesse, allait forcément réinventer le monde. C'était à l'époque où je regardais Sony d'un oeil amusé avec sa console et ses CD, alors qu'une seule chose clignotait derrière mes paupières lorsque je fermais les yeux : "Ultra 64". ...

"Mon site est devenu un wall of fame de la connerie" - interview du créateur d'Impose ton anonymat

Tout amoureux des Internets qui se respecte dispose dans ses favoris d'un lien le menant vers Impose ton anonymat. Ce temple virtuel du mauvais goût, de l'absurde et de la connerie est une valeur refuge dès lors que l'on souhaite tuer son temps devant des photos incompréhensibles. Son auteur, Martin, n'est pas qu'un collectionneur de l'étrange. Il est aussi photographe et vidéaste. Il aime également réaliser des collages, eux aussi différents. Nous l'avons contacté par mail afin d'en savoir plus sur son site, sur ses œuvres et, plus globalement, sur ses influences. Peux-tu nous expliquer ce que tu as voulu montrer avec Impose ton anonymat ?&n ...

Ma visite de l'Eurosatory, le salon international de l'armement

Ma visite de l'Eurosatory, le salon international de l'armement

Certains trépignent d’impatience à l’idée de partir en vacances, d’autres à l’idée d’aller dans un parc d’attractions. Pour moi c’était un mélange des deux en me rendant à Eurosatory, parc des expos Villepinte, Paris, un “salon de la défense et de la sécurité”. Ah oui, parce que dans le monde de l’armement, il n’y a plus d’ennemis mais des “cibles”, plus de victimes civiles mais des “dégâts collatéraux”, plus de soldats mais des “opérateurs”, et bien entendu tout le monde se défend et personne n’attaque jamais. Tiens, après tout, “défendre ses intérêts”, c’est quand même pratique.Mais reprenons cette aventure par le début ...

"Il n’y a pas eu d’avion dans les tours le 11 septembre 2001, juste des hologrammes" - interview d'un conspirationniste

Les complotistes me fascinent autant qu'ils m'attristent. Comment en effet ne pas être émerveillé par leur imagination débordante leur permettant d'affirmer vent debout que des reptiliens nous gouvernent ou que notre chère planète Terre s'avère être plate. Ils amènent un peu de magie à un quotidien désenchanté. C'est en cela que j'éprouve de la tendresse envers eux. Notre vie est globalement chiante, mettons donc des paillettes dessus. Le souci est leur posture consistant à rejeter en bloc tout ce qui ne confirme pas leurs théories, quitte à s'enfoncer dans des argumentations hasardeuses, quitte à se couper du réel.Après avoir interviewé Thomas Huchon - jou ...

Moi expatrié français, morveux gâté et nostalgique

Moi expatrié français, morveux gâté et nostalgique

Il y a trois ans, j'ai quitté la France pour m'installer en Irlande. J’avais le sentiment que le navire coulait de toutes parts et que la meilleure façon de lui être utile, c'était de l'abandonner. Mon attitude première en tant qu'expatrié fut la condescendance. J'ai eu un plaisir malsain à observer mes copains d'enfance et ex-copines patauger dans leur petite galère. Pas de jobs et, comment leur en vouloir, pas trop de motivation à l'idée d'être rémunéré en chaussettes pour un emploi de gogoles et ce après huit longues années d'études. Avec mon activité de larbin dans une entreprise du Cac 40, j'ai eu l’impression d'avoir décroché la timbale. ...

Astéroïdes, éruptions solaires, magnetars : les raisons d'espérer la fin de l'humanité

Astéroïdes, éruptions solaires, magnetars : les raisons d'espérer la fin de l'humanité

Soirée difficile. Je rentre en traînant des savates sur le bitume, mes jambes râlent, ça n’avance pas. Je finis tout de même par retrouver mon antre. Après un passage aux chiottes, je me dirige vers la cuisine pour le dernier rituel. Je suis calme. On est souvent calme quand on a crapahuté un peu pour rentrer, le crâne toujours embrumé par la bière de l’irlandais.  Appuyé contre le mur de la cuisine, mon regard se fixe sur les bulles. Les bulles de la casserole de flotte pour le thé de la nuit. Celui que tu t’envoies en fin de soirée, pour te finir ou pour récupérer, je ne sais plus trop. Tu le bois tranquillement, à t'en brûler la gorge, en fixant le mur, la ...

Internet a tué les video-clubs et ils me manquent beaucoup

Internet a tué les video-clubs et ils me manquent beaucoup

Je me souviendrai toujours du jour où, quand j’étais encore un jeune ado, j’ai découvert ce qu’était vraiment le cinéma. Certes, ce milieu ne m’était pas inconnu, je m’y étais déjà frotté. Je me souviens en effet de la découverte de Jackie Chan sur La Cinq ou de mon premier traumatisme d’enfance lié à Bebel qui, dans Le Professionnel, plante une pioche dans le dos d’un homme. Aujourd’hui encore cette scène, pourtant anodine, me fait plisser les yeux. Mais tout cela ne constituait qu’une petite approche, de chastes baisers et caresses avec l’un des deux amours de ma vie. Ma vraie rencontre avec le cinéma date du moment où, à la maison, on a reçu ...

Taxi Driver a quarante ans et reste l'un des plus grands films de tous les temps

Taxi Driver a quarante ans et reste l'un des plus grands films de tous les temps

Taxi Driver a 40 ans. Le 4 juin 1976 sortait en salle un roi, un géant, un chef, un gars crédible. Il est depuis devenu autre chose : une partie de nous, une partie de l’humanité. D’ailleurs il est sélectionné par le National Film Registry pour figurer dans la Bibliothèque du Congrès en raison de son importance culturelle, historique et esthétique. Mais, pour moi, il est encore bien plus important que cela.
Taxi Driver fait partie du top dix des plus grands films de tous les temps, c’est même pas la peine de discuter, ceux qui ne sont pas d’accord ne méritent que de la violence physique. Pourtant, sur le papier, on est devant l’histoire bien con ...

François Ier vs Charles Quint : bagarre pour peau de zob

François Ier vs Charles Quint : bagarre pour peau de zob

François Ier (1494-1547), même s’il massacrait gaiement les Vaudois en fin de carrière, reste un personnage éminemment sympathique de l’histoire française. Il est régulièrement décrit comme un mec cool, un beau gosse, à la fois guerrier et éclairé, qui a lancé la renaissance en France, unificateur de la langue, lanceur de grands projets architecturaux, patron des arts… La définition même du Bon Roi.Mais en fait, il a passé la quasi entièreté de son règne à essayer de bolosser son grand rival, Charles Quint (1500-1558), pour savoir lequel des deux pesait le plus dans le game européen, et donc, mondial (je rappelle qu’entre 1400 et 1940 le reste du monde n’a aucun ...

9 Août 1942, le match des bonshommes ou la preuve que les nazis étaient des brêles en foot

9 Août 1942, le match des bonshommes ou la preuve que les nazis étaient des brêles en foot

C'était un autre temps. C'était un autre contexte. C'était la Seconde Guerre mondiale. Une vie ne valait pour certains pas plus que la balle y mettant fin. Mourir pour, contre ou à cause d’une idée.Dès l'été 1941, Hitler, dans un élan mégalomane, mû par le désir de se foutre sur la gueule avec tout le monde même ses faux alliés d'hier, attaque l'URSS -c’est la célèbre opération Barbarossa. Le procédé est toujours aussi effroyablement efficace. La Wermacht progresse, les SS ratissent derrière. Ce sont ces mêmes soldats et SS qui décident d'instaurer dans l'Ukraine occupé un championnat de football, pour tuer l'ennui. Inutile de dire que l'équipe allemande de cette ...

La version papier de Fier Panda est sortie !

La version papier de Fier Panda est sortie !

La voilà. Enfin. La version papier de Fier Panda est sortie de chez l'imprimeur ! Intérieur cuir, turbo injection et puissance fiscale de cent vingt chevaux environ. La totale. Réalisée avec amour dans la pure tradition des fanzines, elle propose des articles de génie répartis au sein de rubriques chatoyantes : voyage, sciences, philosophie, société, série tv, sport, histoire et musique. Le numéro zéro est en couleur, au format A5, compte vingt-huit pages et rend hommage à la plus grande femme de tous les temps : Tiffani-Amber Thiessen. Son tirage est limité à cent copies et a été sold-out en seulement deux jours ! Merci à tous pour vous pr ...

Søren Kierkegaard, le philosophe au cœur Black Metal

Søren Kierkegaard, le philosophe au cœur Black Metal

Avant que vous ne commenciez à lire, je vous préviens. Ça, c’est vous avant la lecture de ce papier. Ça, c’est vous après.La philosophie, comme tout le reste d’ailleurs, est une affaire de territoire, une guerre des gangs dans laquelle chacun essaie de tirer le meilleur et de protéger son petit coin de rue sur lequel il fera tapiner ses idées, en petites tenues, et où il pourra faire son petit trafic de la pensée. « Mec, tu veux un peu d’existentialisme ? Tiens, essaie, c’est cadeau, si ça te plaît, tu reviens me voir. » Dans cette grande guerre, chacun ses armes, chacun ses techniques, certains, pourtant moins doués (coucou Friederich) peuvent compter sur une gr ...

Plus j'observe les animaux, moins je les comprends

Plus j'observe les animaux, moins je les comprends

Avez-vous déjà regardé une vache dans les yeux ? C’est à en perdre la raison. Tant de gentillesse, tant de naïveté et tant de sérénité, alors même qu’elle broute l’herbe verte comme si demain n’avait aucune importance. Elle est là et son regard dévie, sans aucune explication, vers ses semblables ou simplement vers l’horizon. C’est magnifique, cette puissante passivité. Je devine qu’elle pourrait m’écraser le crâne avec une facilité vertigineuse, si seulement elle en avait l’envie. Certaines pourraient même m’éventrer et me laisser pourrir, là, alors que mamie m’attend pour souper. Mais non, mes amis, elles n’en font rien. J’ai envie de la car ...