Geeks partout, vrais gars nulle part

Geeks partout, vrais gars nulle part

Au collège je collectionnais les cartes Paninis, je jouais cinq heures non stop à Sonic le mercredi après-midi et j’enduisais de GAK les cheveux des meufs à la récréation. Je n’étais pas vraiment populaire. Beaucoup me prenaient pour une baltringue. Mais je m’en fichais. J’étais passionné de nouvelles technologies et de sciences. Je faisais des démos de mon Walkman auto-reverse avec ma cassette d’Offspring. Je tentais de me la raconter en ramenant à l’école une Game Gear à piles rechargeables que j’avais eue à mon anniversaire. Mais rien n’y faisait. J’étais toujours sélectionné en dernier lors de la constitution des équipes de foot. Il faut dire que ...

L’enfer des nuits parisiennes

L’enfer des nuits parisiennes

Ayant eu la chance de bénéficier d’une éducation bourgeoise, de baigner dans l’exaltation du beau et le respect des bonnes mœurs depuis mon plus jeune âge, les chemins sinueux des hasards de la vie étudiante m’ont amené à la capitale où je pensais, impatient et le cœur fébrile, faire la rencontre parmi mes congénères de la fine fleur d’une génération en devenir. Éprise de bon goût artistique, de subtilité dans le verbe et portant haut sa noblesse d’âme, elle serait le phare de la postérité de cette belle nation. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir en elle, passée une certaine heure, un bon gros tas de merde.Pour ceux qui ne connaissent pas la ...

Du droit et du bonheur d’apprécier la merde

Du droit et du bonheur d’apprécier la merde

Aerosmith dans les années 1990. Les téléfilms fantastiques de RTL9. Jean Rollin. L’intégralité de l’œuvre d'AB Productions. Le rapport entre ces éléments hétéroclites ? C’est de la merde. De la vraie merde, sans queue ni tête, mal écrite, mal filmée, kitsch, comme une bonne vieille diarrhée collée au dernier chiotte libre du Esso de la sortie Saint-Amant-Montrond de l’A71, à trois heures du matin. De la merde auditive, visuelle ou littéraire, qui marquent du sceau de l’infamie leur média respectif.Et pourtant, mea maxima culpa, cette merde, je l’aime bien. Et je la fais vivre. Suis-je le seul ? Bien sûr que non. Nous sommes tous des amateurs ...

House of peau de zob : à la découverte de la série Marseille

House of peau de zob : à la découverte de la série Marseille

On a tous expérimenté ce phénomène de curiosité malsaine consistant à ralentir à l'approche d'un accident de la route. On jette un œil pervers à travers la vitre dans le doux espoir d’apercevoir un peu de sang ou, au minimum, quelques chairs carbonisées. La situation était identique lors de la diffusion de la série Marseille sur TF1. J'espérais entrevoir un bout de désastre et je n'ai pas été déçu. Bon, faut dire que la première séquence balance un Gégé, plus bouteille de vodka vivante que jamais, devant un miroir en train de se frotter de la coke sur les gencives avant de lâcher un « j’aime le fouteballe » puis&n ...

J'ai tenté d'établir un dialogue avec des théoriciens de la Terre plate

J'ai tenté d'établir un dialogue avec des théoriciens de la Terre plate

Entre deux errements érotiques j’aime me perdre dans le dumb web, cette constellation faite de complotistes reptiliens et autres respiriens se nourrissant de l’énergie du soleil. Je me noie dans un trop plein d’informations étranges émanant de sites bricolés par de gentils débiles hermétiques au design ainsi qu’au sens de la mise en page. Dans ma dernière plongée au coeur des abysses du vide j’ai remonté un spécimen aussi fascinant que décourageant : le platiste aka le “théoricien” de la terre plate. Ce dernier s’entête à vouloir démontrer que la Terre est un gigantesque terrain de foot entouré de grands murs formant la circonférence du cercle. Nou ...

Sandino, le paysan qui a bien engrainé les États-Unis

Sandino, le paysan qui a bien engrainé les États-Unis

Le Nicaragua du XIXème siècle c'était pas tip top les enfants. Si le pays est enfin indépendant en 1821, après bien des siècles de colonisation, l'instabilité politique le gagne fortement. Les États-Unis, pas plus cons qu'un autre pays occidental, tentent de s'accaparer le territoire en mode néo-colonialisme. Rappelons-le, l'Amérique centrale représente au XIXème siècle un bel investissement grâce à une main d’œuvre d'analphabètes fort peu chère et des besoins importants en constructions civiles. La United Fruit Company est d'ailleurs le symbole de cela : une entreprise US faisant bosser les sombreros et se glissant dans les petites affaires politiques ...

Pourquoi je n'irai pas voir "Captain America : Civil War"

Pourquoi je n'irai pas voir

Vous la voyez venir la complainte du puriste geignard, sous prétexte que « le comic, il est de toute façon meilleur » ? Vous avez raison. C'est ce que je m'apprête à expliquer. Le cinéma est un médium tellement figuratif qu'une œuvre littéraire se trouve forcément amoindrie lors de sa transposition [ndlr : à l'exception de Shining et Drive]. La construction imaginaire de l’œuvre dans l'esprit du lecteur se trouve immanquablement détournée, trahie ou limitée par ce qu'offre le cinéma.« J'imaginais le costume plus classe, l'héroïne plus belle, le méchant plus sadique, l'affrontement plus épique ».Mais nous ne sommes pas ici pour revenir sur les inévitables c ...

La queue de fer, une affaire d'honneur

La queue de fer, une affaire d'honneur

« Dans l’arène, deux hommes se font face, sexes croisés en érection, liés par un lacet. Un cadre en bois entoure leurs bassins, creusé de chaque côté d’une petite cavité où brûle une bougie. Les billets des paris s’entassent dans un seau. Les acolytes caressent leur poulain et les stimulent en obscénités murmurées à l’oreille. Celui qui fait céder l’autre ou le pousse jusqu’à la brûlure de la bougie, remporte la mise. »Vous venez de lire un extrait du dernier livre d’Antoine Sénanque, Jonathan Weakshield. Un pavé en forme de plongée dans les bas-fonds londoniens. Un voyage au cœur de l’Angleterre victorienne. Prude et éduquée en surface, vio ...

Fier Panda : une version papier bientôt disponible

Fier Panda : une version papier bientôt disponible

La voilà. Enfin. La version papier de Fier Panda - jamais évoquée, jamais promise et pourtant depuis toujours dans nos têtes - va voir le jour. Intérieur cuir, turbo injection et puissance fiscale de cent vingt chevaux environ. La totale. Réalisée avec amour dans la pure tradition des fanzines, elle proposera des articles de génie répartis au sein de rubriques chatoyantes : voyage, sciences, philosophie, société, série tv, sport, histoire et musique. Le numéro zéro est en couleur, au format A5, compte vingt-huit pages et rend hommage à la plus grande femme de tous les temps : Tiffani-Amber Thiessen. Son tirage est limité à cent copies, ...

La vaporwave c'est qui c'est quoi ?

La vaporwave c'est qui c'est quoi ?

Si les styles musicaux terminant en -wave sont nombreux (lire ici mon article sur la synthwave), laissez-moi vous présenter un genre qui fleurit tranquillement sur les Internets : la vaporwave. Ce micro-courant musical a émergé dans le courant des années 2010, si l'en on croit le Chigaco Reader, avec la sortie de l'album New Dreams LTD de Laserdisc Visions. La vaporwave a pour origine les bas-fonds de Tumblr, comme le Seapunk, autre genre apprécié de la tribu. Le délire se veut être un mix bricolé à l'ordinateur de samples de lounge, blues, musique d'ascenseur et plein d'autres trucs sonnant « chill-retro 80's » (j'avoue avoir un peu honte de cette p ...

Viols, éviscérations et démembrements : bienvenue dans le Lubéron de 1545

Viols, éviscérations et démembrements : bienvenue dans le Lubéron de 1545

En 1545 eut lieu un massacre à grande échelle d’un groupe religieux important, et ce, dix-sept ans avant le début des guerres de Religion. Et pourtant, malgré l’effort fourni par les troupes royales pour bien éliminer tout le monde, et pour faire un travail bien glauque d’extermination, vous n’en avez sans doute jamais entendu parler. Je veux parler de l’extermination des Vaudois du Lubéron, un passage très sombre de l’histoire de France. Par Vaudois, il ne faut pas entendre nos sympathiques voisins helvètes, mangeurs de fromage, et à la diction si sympathique et particulière ; non, ce dont il est question ici, c’est une hérésie trop peu connue de l’hist ...

Épictète ou l'incarnation philosophique du Dude

Épictète ou l'incarnation philosophique du Dude

 « De temps en temps y a un homme, de temps en temps y a un homme… Ah, voilà que j'ai perdu le fil. »  On ne l’avait pas encore fait alors qu’il est absolument essentiel de s’y coller. Quand on cause philo, on doit s’intéresser aux Grecs, c’est obligé, c’est comme ça. Bon perso, j’avoue une préférence pour les philosophes germanico-nordiques des XVIIIème et XIXème siècles mais sans les Grecs, rien de tout ça n’aurait été possible. Les Grecs anciens sont la philosophie. Evitons de se fader encore et encore Platon, Aristote et Socrate, Le Banquet, la cigüe, le mythe de la caverne car tout ça est connu et bien connu. Je fais c ...

AdBlock victime de l'incapacité des grands sites français d'information à se remettre en question

AdBlock victime de l'incapacité des grands sites français d'information à se remettre en question

Vous l’aurez sûrement découvert en cherchant à savoir si Salah Abdeslam a révélé aux enquêteurs s’il était plutôt slip ou caleçon, la presse en ligne française est officiellement partie en guerre contre AdBlock, une extension (et désormais aussi un navigateur Internet) permettant de bloquer les bannières publicitaires. Cela a consisté pendant un certain temps à n’autoriser l’accès à l’article que vous veniez lire qu’à la seule condition que vous désactiviez ce vilain logiciel, parce que c’est comme ça, un journal a besoin que ses lecteurs (non-abonnés) voient des pubs pour vivre. Mais revenons en octobre dernier lorsque Scott Cunningham, porte-parole d ...

Giordano Bruno, le chevalier bad boy de la pensée

Giordano Bruno, le chevalier bad boy de la pensée

En l’an 1600, sur le Campo Dei Fiori, en plein Rome, Giordano Bruno est parti en fumée, devant une foule au sommet de son enjaillement. Autre époque, autre source de distraction. Voir un homme être brûlé vif, était une façon de se mettre bien en ce temps là. Giordano Bruno est un mec tellement tough et qui a fait chier tellement de monde qu’il était certain de finir en barbecue sur une Grand Place. Prévoyant, il rédigea lui-même sa propre épitaphe : « C'est donc vers l'air que je déploie mes ailes confiantes. Ne craignant nul obstacle, ni de cristal, ni de verre, je fends les cieux, et m'érige à l'infini. Et tandis que de ce globe je m'élève vers d'autres cie ...

Initiation au J-RPG, ce sous-genre vidéoludique qui me la met grosse et dure

Initiation au J-RPG, ce sous-genre vidéoludique qui me la met grosse et dure

Au commencement, le RPG (Role Playing Game), dit JdR (Jeu de Rôle), est un jeu basé sur l’interprétation d'un personnage et de son évolution. Le JdR papier a donné naissance, avec l'avènement des jeux vidéo, au RPG, genre représenté historiquement par Ultima et Wizadry, soit des mix parfaits entre le JdR textuel et le JdR papier avec ou sans dés. Le J-RPG, quant à lui, se veut une version nippone du RPG avec des codes qui lui sont propres ; comme par exemple :- disposer d’univers s'inspirant de l’heroic fantasy (héritage du RPG occidental) ou du steampunk (avec un fort écho de la culture japonaise) ,- véhiculer un message écol ...